Séisme: un vulcanologue appelle la population du Sud-Kivu à la prudence

Une vue aérienne de l’imposant volcan du Mont Nyragongo à Goma le 5 décembre 2014. Photo MONUSCO/Neil Wetmore

Plus de cent cinquante répliques ont déjà été recensées à Bukavu (Sud-Kivu), depuis le début du séisme de magnitude 5,6 sur l’échelle de Richter qui s’est produit dans l’Est de la RDC. Le vulcanologue Dieudonné Wafula, membre de l’Observatoire vulcanologique de Goma (OVG), qui a livré cette information vendredi 7 août à radio Okapi, a appelé la population à la prudence.

« Etant donné que les répliques se poursuivent, nous devons être très prudent et ne pas être à côté des murs qui présentent des fissures ou de rester trop près des maisons trop élevées à Bukavu», a averti le professeur Dieudonné Wafula.

Selon lui, personne ne comprend la première réplique du séisme qui s’est produite dans cette partie du pays.

Le séisme de la nuit de jeudi 6 à vendredi 7 août a fait trois morts dans la province du Sud-Kivu, selon le porte-parole du gouvernement.

Un policier a été tué au poste d’état de Katana, à plus de 35 km au Nord de Bukavu, et deux enfants.

Dans la journée, Lambert Mende a annoncé une assistance à apporter aux sinistrés de ce séisme, sans plus de détails.

Le 3 février 2008, un tremblement de terre avait fait 45 morts dont sept au Sud-Kivu et 38 au Rwanda, pays voisin. Des centaines de personnes avaient été blessées dans les deux pays, où le séisme avait surpris les fidèles dans les églises, en pleine prière dominicale.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner