Insécurité à Beni : un député du RCD/KML interpelle les autorités

La ville de Beni au Nord-Kivu. Radio Okapi/Ph.Martial Papy Mukeba.

La situation d’insécurité qui sévit ces derniers jours dans la région de Beni au Nord Kivu devient de plus en plus préoccupante, a affirmé samedi 8 août, le député national du RCD/KML, Grégoire Kiro. Dans une déclaration faite à la presse, il a notamment évoqué l’assassinat de trois personnes par des bandits armés et l’arrestation d’une quarantaine de civils entre fin 2014 et début 2015.

Jeudi 6 août dernier, deux femmes ont été abattues à leurs domiciles et une jeune fille étranglée après avoir été violée.

« Je crois que ça c’est une situation qui doit nous interpellés tous. Donc, nous demandons que cette situation soit prise en compte par les autorités afin que Beni retrouve le calme », a interpellé Grégoire Kiro.

Il a aussi dénoncé le non jugement des personnes arrêtées au Nord-Kivu depuis plus de 6 mois.

« 42 citoyens qui ont été arrêtés par les services de sécurité à Beni, à Lubero et à Butembo, ont été acheminé à Kinshasa ici, ils se trouvent tous à la prison de Ndolo. Ils n’ont accès ni à leur famille, ni à leurs avocats et ils n’ont jamais été jugés », a déploré Grégoire Kiro.

Il a estimé que cette situation est « inadmissible et ne devrait plus se répéter ».

« Nous sommes un Etat de droit où les délais légaux de garde à vue sont respectés. Ou alors nous sommes en pleine jungle ? », s’est interrogé Grégoire Kiro.

Pour le porte-parole du gouvernement Lambert Mende, cette question relève de la justice militaire.

« La prison militaire de Ndolo est un service auxiliaire de la justice militaire. Alors je ne vois pas comment des gens pourraient se retrouver à la prison militaire sans être mis à la disposition de la justice. Quelqu’un qui dans une institution judiciaire ne peut pas être présenté à l’opinion comme n’ayant pas été présenté à la justice », a déclaré Lambert Mende.​

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner