L’OIF milite pour une solidarité entre ses Etats

Palais du peuple ce 04/07/2011 à Kinshasa, lors de la 37è session de l’assemblée parlementaire de la francophonie. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a pour mission de donner corps à une solidarité active entre les 75 États et gouvernements qui la composent (56 membres et 19 observateurs). L’accomplissement de cette mission nécessite des moyens financiers.

Les recettes de l’OIF sont constituées principalement par les contributions de ses pays membres au Fonds multilatéral unique (FMU). L’organisation reçoit aussi des financements complémentaires issus de partenariats avec des organismes publics ou privés. Le FMU est l’outil financier interne grâce auquel la Francophonie finance ses programmes de coopération multilatérale.

Tous les Etats ne contribuent pas de la même façon. Les montants reversés diffèrent selon leur statut: les membres de plein droit et les membres associés contribuent selon un barème prenant en compte la richesse nationale.

Les Etats observateurs eux s’acquittent d’une contribution forfaitaire. Des contributions volontaires, régulières ou exceptionnelles, sont versées par les Etats et les gouvernements.

En 2010, le budget annuel de l’OIF s’élevait à 81 millions d’euros, dont les deux-tiers sont consacrés à la mise en œuvre des programmes. Soit 54 millions d’euros pour améliorer le niveau de vie des populations des pays membres de la francophonie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner