Dany Kabala : « En Angleterre, certains maris refusent de travailler pour attendre l’argent du gouvernement»

Une vue du Tower Bridge à Londres.

Dany Kabala vit à Londres depuis 13 ans. Il a fini ses études l’année passée en Business IT et poursuit ses études en gestion des affaires. Marié et père d’un enfant, il parle de ses années passées à Londres comme étant empreintes de « calvaire, des petits soucis et de bonheur » qu’il ne regrette pas.

Dans cet entretien, il tente d’expliquer pourquoi certains Congolais de la diaspora préfèrent rentrer au pays pour chercher des conjoints. Il commente aussi les relations que tissent des partenaires congolais qui se rencontrent à l’étranger.

Tranchant, il affirme : « La femme est plus protégée que l’homme. Certaines femmes n’arrivent pas à assumer ça et pensent que parce qu’elles sont protégées elles peuvent faire ce qu’elles veulent…des fois il y a des hommes qui ne vont pas travailler, qui restent à la maison et attendent les petites sommes d’argent que donne le gouvernement [britannique] pour faire leurs achats ». Une situation qui ne favorise pas toujours, selon lui, l’harmonie au sein des couples congolais à Londres.

Dany Kabala est interrogé par Céleste Ipoli.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner