Patrick Kapuya: «Il n’y a presque pas de lois qui déterminent si un jour je pourrais devenir citoyen israélien.»

Patrick Kapoya Djuma vit  à Tel Aviv depuis près de neuf ans, «une ville où toute est moderne». Selon lui, il est quasi impossible à un immigré d’acquérir la nationalité israélienne. «Israël, ce  n’est pas comme on nous le raconte», a-t-il témoigné, en analysant quelques aspects de la vie dans ce pays du Moyen Orient. 

Dans un entretien avec Pamela Amunazo, Patrick Kapoya a déclaré:

«En Israél, la nationalité est liée au sang et à la religion. Moi, je vis ici avec un permis de résidence que je renouvelle tous les trois mois ans. Il n’y a presque pas de lois qui déterminent si, un jour, je pourrais devenir citoyen israélien. Ce qui n’est pas normal!»

Ecoutez :

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner