Emmanuel Ilunga : «Je ne peux pas conseiller aux jeunes aujourd’hui d’aller en Europe »

Une vue nocturne de la ville de Paris en France

Emmanuel Ilunga est chef d’entreprise en France. Une société œuvrant dans le domaine de la sécurité et du bio-nettoyage qui s’occupe du lavage des hôpitaux. Il parti à Paris depuis 1984 où il a étudié la Science politique. Il dit avoir fui la dictature de Mobutu pendant la deuxième République entre 1965 et 1997.

Après ses études, il a eu l’idée de monter ses entreprises. Il en a trois aujourd’hui. Une à Paris depuis 1997, une autre en Guinée Conakry depuis 2010 et une autre encore à Kinshasa depuis 2013.

Pendant qu’il était étudiant, il travaillait la nuit comme agent de sécurité et la journée il se rendait au cours. Il affirme que la vie n’est pas facile en Europe et déconseille les jeunes de s’y rendre.

« Je ne peux pas conseiller aux jeunes aujourd’hui d’aller en Europe. La ville est difficile. Il y a très peu de Congolais qui réussissent. Si vous n’avez pas de travail et de famille, c’est très compliqué. Si vous avez une bourse, vous pouvez y aller, sans quoi, restez ici. L’Europe a désillusionné beaucoup de gens. Nous on vous envie. Vous n’êtes pas très riche mais vous vivez bien », déclare-t-il.

Emmanuel Ilunga raconte sa vie de vigile jusqu’à devenir chef d’entreprise dans cet entretien avec Jean-Marc Matwak.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner