Les écrivains congolais manquent de soutien

Difficile pour les nouvelles plumes en RDC de se lancer pour de bon dans la littérature. Le budget alloué par le gouvernement dans le secteur est très minime.

Le professeur Lucien Misenga Mulondwa l’a déclaré à Kindu à l’occasion de la journée mondiale du Livre et du Droit d’Auteur célébrée vendredi 23 avril.

Cet écrivain, chercheur et enseignant à l’université souligne que « les auteurs se débrouillent pour réaliser leurs œuvres d’art avec leurs moyens personnels. »

La situation au Maniema reflète celle de l’ensemble du pays. Lucien Misenga Mulondwa explique :

« Il n’y avait auparavant pas de culture littéraire dans cette province. Nous avons à présent quelques établissements d’enseignement supérieur. Mais il n’y a pas encore d’associations d’écrivains ou de chercheurs. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (44)
Beni (34)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Linafoot (19)
Vclub (19)
Opposition (18)