Mines : Tenke Fungurume sommée d’augmenter ses parts dans le contrat avec la Gecamines

Gecamines

Gecamines

C’est ce qui ressort du dernier conseil extraordinaire des ministres tenu à Kinshasa. Le contrat de Kingamyambo Musonoi Tailings avec la Gecamines étant résilié, Tenke Fungurume (TFM) a deux mois pour proposer mieux, c’est-à-dire augmenter ses parts au partenariat avec la Gecamines. L’entreprise est aussi sommée à de verser à cette dernière 30 millions de dollars à titre de prime de production sur l’ensemble des réserves, rapporte radiookapi.net

TFM, détenue en majorité par la société américaine Freeport McMoran, a commencé à produire du cuivre en mars dernier au Katanga. Il s’agit d’un investissement de près de 2 milliards de dollars américains et des milliers d’emplois. Son partenariat avec la Gecamines pourrait-il être résilié dans deux mois ? Si rien ne change, la question se pose alors que la RDC attend accueillir Hillary Clinton en tournée en Afrique.
A côté de TFM, se trouve Kingamyambo Musonoi Tailing (KMT) dont le contrat est résilié. Le gouvernement reproche à la filiale du canadien First Quantum de n’avoir pas commencé à produire du cuivre en avril 2008 comme prévu. KMT finalise en ce moment ses usines à Kolwezi pour produire 70 000 tonnes par an à partir du premier trimestre 2010. Dans ce projet qui emploie 800 personnes, la Banque mondiale détient 7%. Voilà qui risque d’attirer l’attention du président de la Banque mondiale attendu à Kinshasa dans 4 jours.
La RDC reproche en outre à KMT de n’avoir pas voulu payer 2,5% de son chiffre d’affaires à la Gecamines. Mais si TKM et TFM ont résisté deux ans au souhait du gouvernement congolais, elles pourraient lui résister davantage devant l’arbitrage international. Peut-être que le feuilleton ne fait que commencer.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner