RDC : transport du courant électrique, la Snel en contrat de 110 millions USD avec la suédoise ABB

Un transformateur de la SNEL

Un transformateur de la SNEL

La Société nationale d’électricité (Snel) a signé lundi un contrat de trois ans avec la société suédoise ABB, spécialisée dans les technologies électriques. Ce contrat de 110 millions de dollars américains, permettra de fiabiliser le transport du courant électrique depuis le site d’Inga au Bas Congo jusqu’à Kolwezi au Katanga. Le surplus de l’énergie destinée à alimenter le complexe minier du Katanga sera vendu aux pays de l’Afrique australe, rapporte radiookapi.net

Le Vice-premier ministre en charge de la reconstruction, Emile Bongeli, présent à la cérémonie de signature du contrat, a précisé que la ville de Kinshasa n’est pas prise en compte dans ce contrat : « Cette ligne n’a rien à avoir avec la ligne du courant électrique qui alimente la ville de Kinshasa. Il est vrai que pour le moment, des négociations sont en cours pour la construction d’une nouvelle ligne de transport de courant d’Inga à Kinshasa. Nous avons aujourd’hui un surplus de courant à Inga, mais nous ne pouvons pas le transporter selon les besoins de Kinshasa parce que nous n’avons qu’une seule ligne. Il faut une nouvelle ligne à cette fin

La conclusion et la réalisation de ce marché entre la Snel et ABB rentrent dans le cadre du projet de l’électrification de l’Afrique centrale soutenu par la Banque mondiale. D’après, Matata Ponyo, le directeur général du Bureau central de coordination, BCECO, une structure gouvernementale chargée de coordonner l’aide de la Banque mondiale, c’est la première fois qu’un contrat unique de plus de cent millions de dollars soit négocié par le BCECO. Ce financement de la Banque mondiale est la plus grosse cagnotte que l’institution (BCECO) ait obtenue depuis sa création.

« Nous disons de manière précise que le montant envoisine 115 millions de dollars américains. Il est vrai que le BCECO a déjà passé des contrats dont le coût global s’évalue aujourd’hui ӑ plus de 300 millions de dollars. Mais nous n’avons jamais passé un marché unique de plus de 100 millions de dollars. C’est un événement pour nous. Nous venons de conclure à la grande satisfaction de l’un des bailleurs de fonds, le plus important, leader dans la lutte contre la corruption, leader de la promotion de la bonne gouvernance qui est la Banque mondiale, qui a donné son visa pour dire que ce processus s’est passé dans la clarté, dans la transparence et le professionnalisme. Et tout ceci s’est fait avec le concours des experts congolais», a déclaré Matata Mponyo.

Signalons que l’énergie électrique congolaise est exportée en Afrique australe et au Congo Brazzaville voisin partant du barrage hydro-électrique d’Inga dont le potentiel est estimé à 40 000 mégawatts.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Elections (62)
Ebola (62)
Ceni (62)
RDC (57)
FARDC (55)
élection (47)
Monusco (46)
Beni (38)
ADF (36)
FCC (33)
Caf (29)
Opposition (28)
Vclub (26)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (17)