Kongolo: le tarif du frêt aérien revu à la hausse

Le tarif du frêt aérien vient de passer du simple à plus du double à Kongolo, territoire situé à 350 Kilomètres à l’ouest de Kalemie. Ce constat a été fait le mardi 8 juin 2010, lors de l’atterrissage d’un avion Antonov en provenance de Goma.

Le prix de frêt vient de passer de 0.7 dollar américain à 1.7 dollars le kilo. Cette hausse s’explique par le fait que les avions qui atterissent à Kongolo, en provenance de Bukavu ou Goma remplis de marchandises n’ont presque plus rien à transporter au retour.

Cela à cause de l’instauration par le gouverneur du Katanga de la taxe sur le transfert de la cassitérite, affirment les affréteurs. Il a donc fallu aux transporteurs aériens de trouver des biens de substitution à la cassitérite pour les liaisons Kongolo-Goma et Kongolo-Bukavu .

Un affréteur s’exprime en ces termes:

« On essaie de prendre de la farine de manioc, des arachides, donc les produits agricoles. Mais, la population craint de souffrir d’une famine parce que les produits vivriers commencent à être exportés »

Cette situation entraîne d’autres conséquences. De trois vols par semaine, il y a une année, on n’enregistre aujourd’hui au plus trois vols par mois, selon les affréteurs. D’après eux, une dizaine d’agences de frêtet ont déjà fermé.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner