Sécurité alimentaire: Kinshasa désormais doté d’un laboratoire de semence


Culture de maïs

Le ministre de l’Agriculture, pêche et élevage a réceptionné lundi de la Coopération technique belge (CTB) un laboratoire de semence construit et équipé par cette structure de la  Belgique. L’ouvrage servira à contrôler la qualité des semences produites par le Service national de semences, augmenter le pouvoir de germination de ces semences et ainsi augmenter la production agricole afin de lutter contre la faim.

Ce laboratoire a pour vocation de proposer aux  agri- multiplicateurs de la semence améliorée de qualité en vue de l’amélioration de la production agricole en RDC.

Selon Ngandu Kasongo, coordonnateur du Service national de semences, les agri multiplicateurs, encadrés par son service, produisent la semence certifiée.

Et cette semence vient de la semence de base, produite par l’Inera.

Pour le ministre de l’Agriculture, pêche et élevage, ce laboratoire contribuera efficacement à la lutte contre la faim.

«C’est une relance de la production qui commence en vue de lutter contre la faim et d’assurer la sécurité alimentaire à tous les Congolais. Après, on va passer à la transformation,» a déclaré le ministre.

Par ailleurs, le coordonnateur du Service national de semence a révélé que les travaux du laboratoire ont coûté 80 000 euros et son équipement 100 000 euros.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner