Une adresse e-mail officielle pour dénoncer la corruption en RDC

Le  ministère des Finances a ouvert, depuis le lundi 25 avril, cette adresse électronique destinée à recevoir les dénonciations des faits et actes de fraudes et de corruption: « [email protected] » 

Cette nouvelle initiative vise, selon le communiqué signé par le ministre Matata Ponyo, à lutter contre «ce fléau qui prive l’état de ses moyens d’action.»

Par exemple, la Direction générale des migrations (DGM) a procédé à l’expulsion, le jeudi 7 avril, de quelques sujets libanais accusés de malversations financières, corruption, occupation anarchique des espaces verts et  de trafic d’influence.

Un peu avant le ministre du Développement rural, Philippe Undji et autres hauts fonctionnaires de l’Etat avaient également été mis à la disposition de la justice pour détournement des deniers publics.

Dans un rapport, la Ligue congolaise contre la corruption (Licof) a dénoncé plusieurs hauts  responsables du pays impliqués dans des affaires de fraudes, corruption ou détournement de fonds.

Cependant, ces personnalités continuent de circuler  librement sans être inquiétés par la justice, a déploré cette ONG.

Réagissant à la publication de ce rapport, le ministère de la Justice avait indiqué qu’il faut une reforme du système judiciaire et de grands moyens financiers alloués à ce secteur pour mener à bien la lutte contre la fraude et la corruption.

D’où, les ONG de ce secteur, tout en louant cette nouvelle initiative du ministre des Finances, ont émis des réserves à ce sujet.

La Licof, par exemple, a affirmé que plusieurs rapports tombent régulièrement sur la table des autorités, mais les coupables ne sont jamais punis.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner