Trafic des minerais du Kivu: l’atelier de Bukavu plaide pour la certification régionale

Hommes transportant des sacs de cassitérites de mines vers Bukavu, 2006.Hommes transportant des sacs de cassitérites de mines vers Bukavu, 2006.

Hommes transportant des sacs de cassitérites de mines vers Bukavu, 2006.

L’atelier sur l’initiative régionale de lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles s’est clôturé, samedi 2 juillet à Bukavu. Les participants ont recommandé de mettre sur pied   un comité de suivi dans le secteur minier au Sud-Kivu, appelé à relever les défis qui demeurent dans cette lutte.

Le coordonnateur de la Coordination nationale de la conférence internationale des Grands-Lacs (CIRGL), Baudouin Amuli Kabaruza , a expliqué:

«Tout le monde reconnaît qu’il y a encore de l’insécurité. Malheureusement, l’exploitation est également touchée par ça. Il faut, d’une certaine manière, mettre en place un comité de suivi dans lequel il y aurait la société civile qui jouerait le rôle de plaidoyer dans le redressement de l’économie du Sud-Kivu.»

Il y a un besoin urgent, a-t-il poursuivi, de lancer la certification régionale, puisque la situation actuellement est que la plupart des comptoirs ont fermé. Quand il y a assez de difficultés d’exporter, il n’y a pas assez d’argent qui entre dans la région. Et cela a un effet d’entraînement sur l’économie provinciale.

Baudouin Amuli Kabaruza  a, par ailleurs, souligné  l’importance de cette certification:

«Il faut relancer la certification, [à l’instar de] celle de Literie et d’autres partenaires, qui était déjà dans la phase pilote ici; en vue de crédibiliser assez rapidement les produits qui [partent] d’ici au niveau du marché international.»

Les parties prenantes ont conclu qu’il y a quelques avancées dans les engagements pris par les autorités provinciales et les acteurs du secteur minier au mois de mars 2011. C’était lors de la levée de la mesure de suspension de l’exploitation artisanale des minerais dans cette province.

Une cinquantaine d’acteurs économiques, sociaux et politico-administratifs du Nord et Sud-Kivu ont pris part à cet atelier de deux jours, organisé par la CIRGL.

Lire aussi:

Exploitation illicite des minerais dans les Kivu: Global Witness accuse les FARDC

Lutte contre l’exploitation illicite des ressources minières en RDC

RDC: lutte contre les minerais du sang, les Etats-Unis débloquent 11 millions USD

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner