Une centaine d’opérateurs économiques de Kinshasa sensibilisés sur la TVA

Lokadi, DG de la DGI. Invité à Radio Okapi en Janvier 2011.Lokadi, DG de la DGI. Invité à Radio Okapi en Janvier 2011.

Lokadi, DG de la DGI. Invité à Radio Okapi en Janvier 2011.

Au cours d’une matinée fiscale, une centaine d’opérateurs économiques de Kinshasa ont été sensibilisés mercredi 22 décembre sur les dispositions pratiques pour la mise en application de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

L’administrateur délégué de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), Jean Kalala, a affirmé que les opérateurs économiques congolais craignent que les prix des produits de premières nécessités n’augmentent d’au moins 8 % avec la mise en application de la TVA.

Mais le directeur général aux impôts, Dieudonné Lokadi, a assuré que la TVA n’entrainera pas obligatoirement une hausse des prix des produits sur le marché.

«Nous avons pris des dispositions avec le ministère de l’Economie et la DGDA (Direction générale de douane et assises) pour qu’il y ait contrôle  des prix pendant les premiers mois. La TVA sera connectée au niveau de la douane de l’achat des biens et des services à l’intérieur. Elle ne devra donc pas faire partie du prix de revient des entreprises. Sur certains produits qui étaient non  imposables jusque là, l’impact sur les prix devrait être significatif. Mais pour d’autres produits,  on pourrait carrément enregistrer des baisses de prix,» a déclaré Dieudonné Lokadi ajoutant que la RDC gagnerait beaucoup à introduire cette taxe.

«D’abord, la TVA va accroitre les recettes de l’Etat. De plus, elle rendra le territoire national plus attractif à l’investissement et facilitera l’intégration du pays aux regroupements sous régionaux où la TVA est déjà appliquée,» a-t-il expliqué.

Cette matinée fiscale a été organisée par la FEC et la DGI.

La TVA doit remplacer l’Impôt sur le chiffre d’affaire (ICA) au 01 janvier 2012. Elle est un impôt indirect sur la consommation des biens et services qui est supporté par le consommateur final.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner