Marché de Kongolo : les vendeurs se plaignent de l’augmentation de la taxe journalière

Une vue des vendeuses des fruits au marché central de Kinshasa, ce 19/03/2011. Des fruits étalés de par le sol sur la chaussée principale qui traverse le marché. Radio Okapi/ Ph. John BompengoUne vue des vendeuses des fruits au marché central de Kinshasa, ce 19/03/2011. Des fruits étalés de par le sol sur la chaussée principale qui traverse le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Une vue des vendeuses des fruits au marché central de Kinshasa, ce 19/03/2011. Des fruits étalés de par le sol sur la chaussée principale qui traverse le marché. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le montant de la taxe journalière dans les marchés de la localité de Kongolo, dans le Katanga, est passé de 50 à 100 francs congolais (environ 0,10 dollars américains) dès jeudi 5 janvier 2012. L’autorité territoriale dit en avoir informés les vendeurs depuis quelques jours. Ces derniers protestent, évoquant plusieurs autres taxes également revues à la hausse.

Au marché central de Kongolo, une vendeuse de feuilles de manioc, rencontrée par le reporter de radio okapi, ne décolère pas :

« Nous vendons des feuilles de manioc. Notre gain journalier ne dépasse pas 500 francs (NDLR: environ 0,6 dollars américains.) Chaque service vient vendre ses papiers au marché. Comment allons-nous vivre ? »

Depuis sa boutique, un autre commerçant s’insurge contre ce qu’il considère comme une tracasserie :

« La taxe journalière à 100 francs, la taxe de salongo [Salubrité] à 200 francs. Or, le salongo, c’est deux fois par semaine. Plus la taxe d’étalage à 500 francs par mois, plus la patente. Est-ce que ce gouvernement est un gouvernement de paix ou un gouvernement de tracasserie ? »

L’administrateur de territoire dit avoir exempté les vendeuses de légumes de la taxe journalière. Par contre, Lambert Matongo Muhiya explique que ce n’est pas une majoration puisque ce montant est fixé par rapport à la loi:

« Ce sont les mêmes taxes qu’ils ont toujours payées. Sauf que le territoire n’a que la taxe journalière au marché, qui était payée à 50 francs congolais. Nous n’avons que 20 000 francs congolais [environ 22 USD] par jour. C’est vraiment insignifiant. Selon la loi, c’est 100 francs congolais. On n’a pas majoré.»

Le marché central de Kongolo compte entre 300 à 450 vendeurs.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner