Kananga : plus de 300 cartons de sardines et de tomates saisis dans les entrepôts de Beltexco

TGI de Kananga, construit grace au financement de la Monusco ( Ph. André Kambala, R. Okapi)

Le parquet de grande instance de Kananga a saisi mardi 3 juillet à Kananga (Kasaï-Occidental) plus de trois cents cartons contenant de sardines à huile et de boîtes de tomate impropres à la consommation dans les entrepôts de Beltexco, une firme spécialisée dans le commerce général. D’après des sources judiciaires sur place, c’est la représentation de l’Union Européenne qui a alerté les autorités de la République démocratique du Congo (RDC) de l’existence de cette marchandise qui proviendrait du Maroc.

Les mêmes sources précisent que ces produits contiendraient de l’histamine, un composé qui résiste à la cuisson et peut causer des troubles digestifs et cutanés ainsi que des maux de têtes.

Le médecin coordonnateur provincial du service de quarantaine animale et végétale du Kasaï-Occidental, Dr François Tolenga Ketuka, affirme avoir informé les autorités judiciaires de la ville du dossier le 13 juin mais précise que les enquêtes menées dans les différents entrepôts de Kananga ont permis la saisie d’une partie de la marchandise.

Selon lui, ces produits ne provenaient pas du Maroc et étaient propres à la consommation. Ils ont donc a été restitués à leurs propriétaires après contrôle.

Les agents de la brigade judiciaire partis contrôlés un autre lot de cartons de sardines dans certains entrepôts de Beltexco, mardi 3 juillet, ont découvert des produits impropres à la consommation.

Ils affirment que le conseiller juridique de cette firme a refusé de signer le procès verbal de saisie et a même séquestré pendant quelques heures les agents du parquet et le magistrat instructeur du dossier.

Informé, le procureur de la République et quelques magistrats sont descendus sur le lieu pour obtenir leur libération et récupérer tous ces produits qui sont actuellement consignés au parquet de grande instance de Kananga.

Lire sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner