Kigali: « les conflits armés affectent la croissance économique inclusive en Afrique », selon la Bad

(De gauche à droite) Helen Clark, administrateur du Pnud, Paul Kagame, président du Rwanda, et Donald Kaberuka, président de la Bad. (Ph. Agathe Mpona)

Les pays africains devraient créer un indice de croissance inclusive. Mais celle-ci est affectée par les conflits armés. Le Vice-président de la Banque africaine de développement (Bad), Mthuli Ncubé l’a affirmé, ce vendredi 2 novembre, à Kigali au Rwanda lors de la clôture de la 7è conférence économique africaine.

Cet indice devrait permettre d’identifier des programmes de protection sociale ou de développement  des infrastructures mis en place par les gouvernements. Cela permettra d’évaluer les efforts de chaque pays pour un partage équitable des fruits de la croissance économique.

La croissance économique partagée tient compte des aspects sociaux, éducatifs et même du secteur privé. Toutes ces thématiques ont été abordées lors de cette conférence économique panafricaine.

Mthuli Ncubé, économiste en chef et vice-président de la Bad, a affirmé que les conflits affectent sérieusement la croissance de certains pays. Selon lui, les gouvernements des pays en guerre comme la RDC devraient résoudre les problèmes liés au conflit, avant de parler de croissance inclusive.

Cette rencontre a réuni des chercheurs, experts et décideurs africains pendant quatre jours. Ils ont échangé sur le thème: «croissance économique et développement durable à l’ère des incertitudes économiques».

A l issue de cette conférence, Pedro Concecaio, économiste en chef au Pnud a  suggéré que les différentes propositions des experts soient coulées en décisions que les différents gouvernements africains devraient appliquer concrètement.

Lire aussi sur radiookapi.net : 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner