RDC : l’avènement de l’Internet ne remplace pas la poste, selon Godefroid Elanga

Une page Internet.

L’avènement de l’Internet avec les Nouvelles technologies de l’Information et de la communication (NTIC) ne pourront pas remplacer la poste, a déclaré mardi 13 novembre le directeur général adjoint de la société congolaise de poste et télécommunications (SCPT), Godefroid Elanga. Selon lui, la poste se modernise et compte offrir à ses abonnés plusieurs services de qualité dans un laps de temps notamment l’express mail service (EMS), le mandat service et la vidéo-téléphone.

« Rien ne remplace la poste. On peut avoir l’Internet, mais si vous avez par exemple d’avoir physiquement un diplôme et un passeport qu’on doit vous envoyer d’un autre lieu que celui d’où vous habitez, vous allez recourir à la poste », a affirmé Godefroid Elanga.

Il a toutefois reconnu que la poste congolaise a traversé des moments difficiles au cours des années antérieures mais se dit confiant aux innovations de sa société à travers le service EMS, le mandat express et la vidéotéléphone.

Express mail service ou courrier électronique expresse est un service qui permet de suivre le déplacement d’un courrier en international du lieu de l’envoi vers la destination. Il aide aussi à avoir des informations sur la localisation du courrier  étape par étape, a expliqué Godefroid Elanga.

Le mandat express quant à lui, a-t-il renchérit, facilite le transfert électronique  d’argent mais aussi le courrier express pour l’expédition locale des courriers.

Godefroid Elanga a ajouté que dans un bref délai les abonnés de la poste seront connectés à la vidéotéléphone qui permet aux correspondants de se voir lorsqu’ils conversent à l’aide d’un petit écran qui sera installé dans les téléphones fixes.

Toutes ces projets en cours démontrent, selon lui, que la poste congolaise est en marche pour être compétitive sur le marché malgré l’avènement de l’Internet qui fait penser à une certaine opinion que la poste serait morte.

En attendant d’étudier le nouveau marché inondé par les NTIC, Godefroid Elanga souligne que la SCPT va aussi travailler avec des téléphones mobiles.

« Nous avons le téléphone mobile qui existe déjà. Et nous travaillons sur son lancement. Quand vous entrez dans un nouveau marché il y a toute une technique de lancement d’un produit. Nous sommes en train de finaliser les derniers éléments qu’il faut. Nus avons aussi des téléphones et des vidéo-téléphones ». a-t-il dit.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (31)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (21)
Mazembe (20)
Linafoot (20)