Kasaï-Occidental : la Minière de Bakwanga doit 400 millions de dollars américains à la province

Une drague Miba déjà operationnelle.

La Minière de Bakwanga (Miba) doit 400 millions de dollars américains à la province du Kasaï-Occidental pour les dix dernières années, selon des sources proches de l’Assemblée provinciale. Le gouvernement provincial a organisé jeudi 9 et vendredi 10 mai une séance de travail avec la direction de cette entreprise en vue de permettre à la Miba de payer ces taxes au Kassaï-Occidental.

Les deux parties discutent les clauses d’un nouveau partenariat et confrontent les chiffres afin de s’entendre sur le montant que la Miba doit payer à la province.

Pour le gouverneur Alex Kande, ces taxes pourraient permettre de développer la province.

«La Miba détient à peu près 90% des titres de toutes nos réserves minières dans le Kasaï-Occidental. Elle ne les exploite pas. Il a fallu vraiment cette séance de travail pour savoir comment nous pourrons refaire un nouveau partenariat, surtout pour qu’elle puisse nous payer des taxes», a-t-il affirmé.

Il affirme en outre que la Miba s’est dite prête à trouver des investisseurs pour répondre aux exigences du gouvernement provincial.

De son côté, l’administrateur délégué de la Miba, chargé des finances, Mélanie Mfuta, justifie cette situation par l’échec dans la signature de plusieurs partenariats avec d’autres sociétés, assurant que «cette fois-ci est la bonne».

«La Miba tient toujours à ces titres. Nous voulons tout faire pour développer nos projets. Maintenant qu’il y a beaucoup de sociétés qui sont intéressées par le Congo, nous aurons plus de succès à trouver un partenaire qui fera un travail qui va être réalisé sur terrain», a-t-elle affirmé.

Les discussions entre les deux parties, prévues au départ pour deux jours, ont été prolongées jusqu’à samedi 11 mai.

Lire aussi sur radiookapi.net :

RDC : un diamant de plus de 114 carats ne trouve pas preneur-Jeune Afrique

Mbuji-Mayi: la Miba n’a pas trouvé d’acheteur pour son diamant de 114.63 carats

La Miba demande à la police de mieux sécuriser ses mines à Mbuji-Mayi

Les agents de la Miba réclament des dividendes sur un diamant de 114 carats

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner