Panorama économique: flambée des prix des produits importés en RDC

Des marchandises en provenance de Brazzaville par le Beach central de l’Onatra. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’émission Panorama économique de la semaine dernière s’est intéressée premièrement à la flambée de prix des produits importés en RDC. Le cabinet Menna Finances a indiqué dans son dernier rapport que les produits de consommation de première nécessité se vendent plus cher que nulle part ailleurs.

Selon ce rapport, la marge bénéficiaire qu’appliquent les importateurs est excessive: 38% de bénéfice réalisé en 2012 contre 15% légalement fixé par les lois congolaises.

Le deuxième sujet de cette émission revient sur la décision du gouvernement d’organiser des audits sur différentes exonérations accordées à certaines entreprises.

Le gouvernement a pris cette mesure pour mettre fin aux fuites de recettes publiques qu’occasionnent les exonérations.

Le troisième sujet de cette émission parle de la Direction générale des impôts (DGI) qui a décidé d’appliquer les pénalités sur les micros entreprises qui n’ont pas payé, le 31 juillet dernier, l’impôt sur le bénéfice et profit.

Cet impôt de l’exercice fiscal 2013 est fixé, selon la législation en vigueur, à 1% du chiffre d’affaires pour les petites entreprises qui sont dans la vente et à 2% pour les petites entreprises qui sont dans le secteur de la prestation de services.

Les petites entreprises sont celles dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur ou égal à 80 millions de franc congolais. Ces entreprises sont censées avoir déjà payé un acompte équivalent à 60 % de leur impôt au 31 mars dernier.

Nicole Ngaka et Daniel Tambinzoni ont reçu Jean Baptiste Kumasamba, 2è vice-président de la commission économique et financière de l’Assemblée nationale.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner