Bas-Congo: 68 cadres suspendus de la DGDA réclament de nouvelles affectations

Le siège de la DGDA à Kinshasa

Suspendus de leurs fonctions depuis janvier dernier à Matadi (Bas-Congo), 68 cadres  de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) demandent au ministre délégué aux Finances, Patrice Kitebi, de leur trouver de nouvelles affectations.

Ils avaient été suspendus pour n’avoir pas réalisé les recettes attendues par le gouvernement. Les montants des recettes attendues et celles réalisées n’ont jamais été révélées à la presse.

Se confiant lundi 9 septembre à Radio Okapi, l’un de ses cadres qui se présente comme le  porte-parole du groupe a invité la direction générale de la DGDA à faciliter leur affectation comme il leur avait été promis lors de leur suspension.

Un responsable de cette régie interrogé sur le sort de ces agents a indiqué que le dossier se trouve au niveau du ministère des Finances qui devrait autoriser la publication de leurs affectations.

Parmi ces 68 cadres, on compte 22 inspecteurs et 45 contrôleurs de la DGDA.

Avant leur suspension, plusieurs mauvaises pratiques avaient élu domicile au port de Matadi notamment la duplication des procédures contraires au guichet unique ainsi que le paiement des taxes hors de ce guichet, selon certains partenaires.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner