Mahagi: le coût de l’importation de la bière ougandaise a augmenté de 60 %

Verre de biere. Photo tireuse-a-biere.com

Les importateurs des produits brassicoles en Ituri protestent contre la hausse du coût de l’importation de leurs marchandises à la douane. Pour un casier de bière importée de l’Ouganda, ils doivent désormais payer 10 dollars américains au lieu de 4, soit une augmentation de 60%. Ces importateurs en colère ont paralysé toutes les activités au poste douanier de Mahagi mercredi 27 novembre.

Aucun camion de marchandises n’a pu être dédouané mercredi à Mahagi. Des camions transportant de la bière fabriquée en Ouganda ont empêché tout passage à la barrière douanière. Leurs propriétaires trouvent exorbitant le tarif actuel imposé par la Direction générale des douanes et accises (DGDA) sur la bière importée de l’Ouganda.

Des sources à la DGDA indiquent que cette hausse du taux d’importation de la bière est la réponse à une demande du gouverneur de la Province Orientale, Jean Bamanisa, qui tient à protéger des produits locaux de la Bralima, objets d’une concurrence déloyale, selon lui. A la douane, une correspondance du gouverneur adressée le 28 octobre dernier au patron de la DGDA est affichée.

Dans sa lettre, Jean Bamanisa se plaint de la présence massive sur le marché local des bières importées de l’Ouganda. Il invite les commerçants importateurs à respecter le tarif douanier en vigueur:

«Quand vous allez avec un produit dans d’autres pays, ils ont leurs réglementations douanières et tout le monde doit s’y conformer. Les taux d’entrée doivent être appliqués et les commerçants doivent les payer. Cela est applicable dans tous les pays. Ici, on a fait peut-être exception pendant longtemps. Ce n’est pas en bloquant les routes qu’on va résoudre le problème.»

Ce jeudi matin, les activités ont repris normalement au poste douanier de Mahagi. Des éléments de la police des frontières et ceux des renseignements militaires ont réussi à dégager les camions des manifestants de la barrière douanière.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner