RDC: la réouverture du poste frontalier de Bunagana relance le commerce avec l’Ouganda

Bunagana, poste frontalier entre la RDC et l’Ouganda. Photo Droits tiers

Les échanges commerciaux qui étaient suspendus au poste frontalier de Bunagana, ont repris. Ce poste situé dans le territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) a été rouvert mercredi 4 décembre. Le gouvernement congolais avait décidé de le fermer il y a un an, après son occupation par les anciens rebelles du M23. La RDC fournira de nouveau l’Ouganda en produits vivriers. Rutshuru, de son côté, s’approvisionnera en produits de premières nécessités.

Le poste frontalier de Bunagana, situé à 28 Km à l’Est de Rutshuru-Centre était la voie par laquelle le territoire de Rutshuru évacuait tous les produits vivriers ; tels que le maïs, le sorgho et le soja vers l’Ouganda voisin où s’observe une forte demande.

A leur retour de l’Ouganda, les commerçants congolais mais aussi les Ougandais eux-mêmes ramenaient des produits de premières nécessités comme du sel ou du savon.

Les échanges commerciaux entre les deux pays ont repris automatiquement la réouverture de la frontière de Bunagana.

La Direction générale des douanes et accises (DGDA) a pris des dispositions pour y maximiser les recettes, a indiqué son directeur, Déo Ruguiza, mercredi lors la cérémonie de réouverture du poste frontalier. Il s’agit notamment de poursuivre la permutation des agents de la DGDA à ce poste. Cette mesure avait été prise bien avant la guerre avec le M23, pour éviter des abus et mobiliser davantage des recettes.

Le gouvernement a décidé que cinq services seulement sont habilités à travailler à ce poste pour éviter les tracasseries. La Direction générale de migration (DGM), la police des frontières, le service d’hygiène et l’office congolais de contrôle travailleront sous la coordination de la DGDA.

La fermeture d’un seul poste frontalier entraîne un manque à gagner énorme pour le pays, a déclaré Déo Ruguiza, précisant que l’Etat congolais a perdu environ 625 000 000 Francs Congolais (plus de 679 000 $ US) par mois pendant toute la période de la guerre.

Le poste frontalier de Bunagana a été repris par l’armée congolaise le 30 octobre dernier. Bunagana était considéré comme le fief politique de la rébellion M23.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner