Katanga: la DGDA veut désengorger la douane de Kasumbalesa

Camions au poste frontalier Kasumbalesa, Katanga, RD Congo

Au terme d’une mission de travail au Katanga, le directeur général de la Direction générale des douanes et assises (DGDA), Deo Rugwiza, a annoncé une série des mesures visant à désengorger la douane de Kasumbalesa. Une longue file de grands camions, qui attendent pour traverser la frontière Zambienne, s’étend sur plusieurs km sur la route Kasumbalesa.

Deo Rugwiza annonce que ces mesures concernent d’abord les heures de service:

«Nous avons décidé que l’horaire du travail qui était de 24 heures est maintenu. Nous avons décidé de séparer les Trucks (Longs camions) qui ont tous les documents. C’est-à-dire les documents de douane mais également les preuves d’un cautionnement, d’une garantie qui est exigée par la douane Zambienne et qui parfois freine le trafic, freine le fluide de mouvement. Donc, ça c’est une deuxième mesure

En outre, désormais au bureau de dédouanement à l’exportation, les commissionnaires en douane, les agences en douane devront, en plus des documents habituels, présenter la preuve de la constitution de la garantie.

Il s’agit là de mesures qui ont été prises du côté congolais. Le patron de la DGDA a affirmé avoir été également de l’autre côté de la frontière pour échanger ses partenaires zambiens sur cette question.

«La douane Zambienne nous a informé que désormais ils ne vont plus arrêter le travail à 18 heures, mais 19 heures. Aujourd’hui, deux jours après notre passage à Kasumbalesa, je peux vous dire que les choses se normalisent. La longue file qu’on constatait [entre] Kasumalesa et Whisky [Zambie] n’y est plus», a déclaré Deo Rugwiza.

Il a promis «d’essayer d’éviter que cet engorgement ne reprenne» à ce poste frontalier entre la RDC et la Zambie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner