Inga 3: la Banque mondiale accorde 73 millions USD à la RDC

Siège de la Banque mondiale

La Banque mondiale accorde à la RDC 73 millions de dollars américains pour la réalisation du projet Inga 3. Le directeur des opérations de cette institution financière en RDC, Eustache Ouayoro, qui l’a annoncé à la presse le vendredi 14 mars dernier a précisé que cet argent n’allait pas directement servir à construire ce barrage mais plutôt à créer les conditions de cette construction.

Pour lui, l’importance des sommes que va exiger la construction d’Inga 3 va nécessiter un partenariat public-privé.

« Il faut faire en sorte que la RDC soit dans les meilleures conditions possibles pour négocier ce partenariat, faire en sorte que le site extraordinaire que constitue Inga puisse bénéficier à la RDC », a expliqué Eustache Ouayoro.

Le directeur des opérations de la Banque mondiale en RDC a affirmé que le projet Inga serait bénéfique pour la RDC qui enregistre les chiffres d’accès à l’électricité les plus bas en Afrique.

Seules 9 % de la population ont accès à l’électricité en RDC alors que la moyenne en Afrique est de 31 %.

« Le site d’Inga est le plus puissant du monde pour produire l’électricité. C’est deux fois la puissance de Trois gorges en Chine qui est le plus grand barrage hydroélectrique au monde. Inga, c’est vraiment l’électricité la moins chère qu’on puisse trouver en Afrique », a fait savoir Eustache Ouayoro.

Trouver les capitaux

Au cours d’une conférence-débat organisée à l’Université protestante du Congo à Kinshasa le vendredi dernier, le ministre congolais des Ressources hydrauliques et de l’Electricité a déclaré que la construction d’Inga allait contribuer à créer de nouvelles entreprises, de nouveaux emplois, de nouvelles industries et la croissance.

Mais il a expliqué qu’il fallait trouver des capitaux pour construire ce barrage.

« Le projet lui-même, pour qu’il soit rentable, il faut des capitaux. Et ces capitaux, nous ne les avons pas sur le marché national. Il faut les emprunter, les prendre quelque part. Et il faudra les rembourser et rembourser le service de la dette de ces capitaux », a-t-il indiqué.

La construction d’Inga 3 doit débuter en octobre 2015. Le coût des travaux est évalué à 8,5 milliards de dollars américains. Le barrage doit fournir 4 800 MW.

Lire aussi sur radiookapi.net :

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)