Kisangani: les commerçants refusent de payer l’impôt sur le bénéfice et profit à 54 USD

Centre ville de Kisangani

Les commerçants du marché central de Kisangani (Province Orientale) refusent de payer l’impôt sur le bénéfice et profit à 50 000 francs congolais (54 dollars américains). Pour manifester leur ras-le-bol, ils ont organisé lundi 7 avril une marche contre la Direction générale des impôts (DGI) dans les artères de la commune de Makiso.

Ils ont appelé le gouvernement de la Province Orientale à trouver une solution à leur problème.

«Nous nous sommes pas opposés au paiement de la taxe, mais il faut faire la part de choses. Que chacun paie selon ses avoirs, donc son capital. Qu’on calcule comment nous allons payer mais nous refusons de recouvrements forcés. Si l’on insiste, nous ne vendrons pas pendant une semaine», a indiqué un commerçant à Radio Okapi.

De son côté, le ministre des Finances de la Province Orientale, Alphonse Uketshi, a indiqué que l’opération de la DGI est légale. «Les commerçants ne se sont pas conformés aux instructions officielles », a commenté l’argentier de la Province Orientale.

Toutefois Alphonse Uketshi a annoncé la tenue d’une réunion ce mercredi 9 avril entre le directeur provincial de la DGI, Charles Dimoke, et une délégation des commerçants, pour trouver un compromis à ce problème.

La DGI avait appelé les contribuables au respect de l’échéance de paiement de l’impôt sur les bénéfices et profits. Cette échéance a expiré depuis le 31 mars dernier.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner