Le prix de l’essence a triplé dans la ville de Bandundu

1 litre d’essence se négocie entre 800fc à 1000fc à Moanda en République Démocratique du Congo, en mai 2013. ©Don John Bompengo

Le prix du litre d’essence est passé depuis le vendredi 6 juin de 1 450 à 4 000 francs congolais (1,5 à 4,3 dollars américains). Des sources sur place indiquent que cette hausse est occasionnée par la panne d’une pompe des Services des entreprises pétrolières congolaises (Sep Congo) où s’approvisionnent notamment les automobilistes et les conducteurs des embarcations.

Les revendeurs d’essence qui gardaient des stocks profitent de cette pénurie pour vendre le carburant jusqu’à trois fois plus cher.

Cette pénurie se ressent déjà dans la ville où le trafic automobile a baissé.

Des sources de la société civile expliquent que la panne de cette pompe de la Sep Congo pénalise principalement les conducteurs de véhicules et de baleinières qui s’y approvisionnent.

A en croire les mêmes sources, le maire de la ville de Bandundu est en discussions avec les responsables de la Sep Congo pour trouver une solution en attendant la réparation de la pompe.

La Sep devrait mettre à la disposition d’un opérateur économique local une quantité de carburant qu’il revendrait au prix de 1 850 francs congolais (2 dollars américains) le litre.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner