Kinshasa : le gouvernement invité au respect du délai de payement de la patente

Une vue des commercants et cliens au Marché de Matete (Kinshasa/RDC), Ph. Aimé-NZINGA

Le Rassemblement pour l’encadrement et l’épanouissement des entreprises congolaises (Raneeco), une structure syndicale qui milite pour les intérêts des commerçants de Kinshasa, demande au gouvernement provincial de respecter le délai de payement de la patente. Brandissant une note du ministère provincial en charge des Finances et Économie leur demandant d’acheter la patente à partir du mois de juillet passé, le président de ce syndicat, Guy André Tshimanga, a affirmé mardi 5 août que « les règles de jeu ne sont pas respectées ».

« Le délai de la patente pose problème. La patente a une durée d’une année civile. Elle a été vendue en octobre en 2013 et cette année on nous impose de la payer en juillet. Si on doit acheter la patente c’est au mois d’octobre de cette année en cours », a indiqué Guy André Tshimanga.

Non seulement que le délai annuel n’est pas respecté, Guy André Tshimanga a aussi indiqué que les promesses du gouvernement provincial n’ont pas été tenues. Celui-ci devrait rembourser l’argent à ceux qui avaient acheté à un prix élevé ou à ceux qui ont payé l’argent mais qui n’avaient pas reçu la patente.

« Le gouvernement avait promis d rembourser à ceux qui avaient acheté la patente à u prix élevé.  Mais ce n’est pas encore fait. Il y a aussi ceux qui ont acheté la patente mais qui ne l’ont pas encore reçue. Ils gardent encore leurs reçus », a déclaré Guy André Tshimanga.

Il fustige aussi l’obligation de payement de 10% du prix de la patente à l’Opec, une structure de la ville qui devait percevoir cette somme auprès de chaque commerçant pour organiser une formation des operateurs économiques sur la marche et l’encadrement des affaires.

Selon lui, l’argent est souvent versé mais en contre partie cette structure n’organise aucune formation.

Le Raneeco salue tout de même la baisse du coût de la patente. Son prix est passé de 20 dollars américains à 5 500 Francs congolais (5,9$US). Mais le président de cette organisation, Guy André Tshimanga déplore tout de même l’imposition de payer ce document au plus tard à la fin du mois de juillet dernier.

« Nous disons grand merci à l’autorité provinciale qui a revu la patente à la baisse. L’année passée c’était à 20 $US. Maintenant c’est à 5500 Fc pour la première catégorie », s’est réjouit Guy André Tshimanga.

Le ministre provincial en charge de l’Economie et Finance n’a pas réagi à ces faits.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner