Naufrage à Isangi: plus de 30 tonnes de marchandises perdues

Un bateau flotte sur la rivière Oubangi en remorquant des barges. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Fédération des entreprises du Congo (Fec) et le bureau de la société civile d’Isangi évaluent à plus de 30 tonnes la quantité de marchandises perdues dans le naufrage d’une baleinière sur le fleuve Congo le 23 décembre dernier dans ce territoire de la Province Orientale. Les deux organisations ont livré ce chiffre dans un communiqué de presse. Ces marchandises sont essentiellement constituées des produits manufacturés et des sacs de haricot.

Depuis ce naufrage- dont le bilan définitif n’a pas encore été établi- les activités économiques tournent au ralenti à Isangi et au grand marché de Yafira. Selon le président local de la Fec, Dieudonné Lobanga, ce marché reste presque vide. La baleinière qui a fait naufrage devrait le ravitailler pour les fêtes de fin d’année.

D’après des témoignages recueillis sur place, des produits comme le haricot, le sel, le sucre et le savon ont augmenté de prix.

Un sac de 60 kg de haricot est passé de 60 000 à 80 000 francs congolais (65 à 86 dollars américains). Le sac de sel de 20 kg s’achète désormais à 20 000 francs congolais (21 dollars américains). Il se vendait à 13 000 francs congolais (14 dollars américains) avant l’accident.

Les prix des autres produits ont connu des hausses similaires.

Difficile pour le moment de chiffrer avec exactitude les pertes financières subies par les commerçants dans ce naufrage.

La baleinière «  ville Yalotsha » a fait naufrage mardi 23 décembre sur le fleuve Congo à Isangi. Elle aurait heurté un rocher. Une centaine de personnes serait portée disparue.

Lire aussi radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner