Les creuseurs miniers sensibilisés sur leur apport au développement du Maniema

Creuseurs artisanaux de l’or près de Lubero, Nord Kivu (2005). Radio Okapi

Les creuseurs et négociants du secteur minier du Maniema ont été sensibilisés, vendredi 26 décembre, sur l’importance et l’apport de ce secteur à l’amélioration sociale et économique de la province. Selon les ONG locales, la province du Maniema, en plus de sa vocation agricole, constitue un scandale géologique. Son sous-sol contient beaucoup de minerais, dont le wolframite, de la casserite, de l’or, du diamant, du coltan et de bien d’autres.

Avec la commercialisation de ces minerais, ce secteur finance à plus de 80% le budget de la province en termes des recettes engrangées.

C’est dans cette même occasion que Denis Mugalu du Conseil régional des ONG de développement du Maniema a insisté sur l’importance de l’enregistrement systématique des creuseurs et des négociants de ce secteur minier.

« Avec l’enregistrement, le travail des exploitants artisanaux devient officiels. Ils travailleront dans le respect de al li, tout en étant mieux encadrés et mieusx appuyés avec leurs communautés. Les sites d’exploitations seront sécurisés. La fraude et la contrebande diminueront », a expliqué Denis Mugalu.

Il a appelé tous les creuseurs à lutter contre la fraude et l’exploitation illicite des minerais qui ne favorisent pas le développement de la province.

A ce jour, la majorité des exploitants ne sont pas connus et ne sont pas non plus enregistrés. Ce qui fait que l’exploitation minière  échappe au contrôle de l’Etat.

Cette sensibilisation a été organisée par le Conseil régional des ONG de Développement du Maniema, en collaboration avec Initiative Diamant et Développement DDI en sigle, un regroupement comprenant le Gouvernement, la société civile et le secteur privé.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner