Echos d'économie du 19 janvier 2015

1 litre d’essence se négocie entre 800fc à 1000fc à Moanda en République Démocratique du Congo, en mai 2013. ©Don John Bompengo

 L’émission «Echos d’économie» de ce lundi démarre à Kinshasa, où le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Déogratias Mutombo a estimé que la baisse du prix du baril de pétrole  aura un double impact sur l’économie congolaise. Le prix de l’or noir a, depuis une semaine, baissé de 50 dollars américains sur le marché mondial.

Ce magazine quotidien revient sur le dossier des 25 centenaires d’huile de palme avariée, bloquées dans un port fluvial de Kinshasa. Saisie sur la question, l’Union des consommateurs du Congo (UCC) en appelle à la destruction en public de ces produits devenus toxiques.
Cette émission économique parle également de la reprise de la production du maïs en territoire de Rutshuru (Nord-Kivu). Elle indique néanmoins que les agriculteurs de cette contrée ont du mal à écouler leurs produits sur le marché notamment dans les zones de consommation par manque de route.
Autres titres
  • Kalemie: dégradation de la route Manono-Lubumbashi et les conséquences d’approvisionnement​

Cette émission est présentée par Nadine Fula Nsimba.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner