RDC : la DGDA présente son dispositif douanier pour faciliter le commerce

Le siège de la DGDA à Kinshasa

La Direction générale des douanes et accises (DGDA) a présenté jeudi 5 février « le dispositif d’acceptation centralisé d’évaluation en douane ». Selon la DGDA, ce nouveau système assurera la facilitation du commerce par la réduction du délai de dédouanement. Le responsable de la douane, Deo Rugwiza, l’a affirmé lors de la matinée fiscale entre l’administration douanière et le secteur privé congolais.

La DGDA compte aussi se réapproprier la détermination de la valeur en douane des marchandises à l’importation et à l’exportation. Cette fonction est jusqu’ici tenue par l’opérateur privé Bivac depuis 2005.

Le contrat d’assistance technique qui lie le bureau Veritas, Bivac au gouvernement consistait au contrôle avant embarquement des prix et de la quantité des marchandises pour le compte de la DGDA et au contrôle de la qualité et de la conformité pour le compte de l’OCC. Ce contrat prend fin le 14 février prochain.

A quelques jours de l’expiration de ce contrat, la DGDA a mis en place un nouveau système de gestion pour se réapproprier cette fonction.

Dieudonné Kasembo qui représentait les milieux des affaires à cette rencontre a, pour son compte, attiré l’attention de la douane sur « la nécessité pour l’importateur de continuer à payer tous les droits et frais au guichet unique actuel ».

Il a aussi évoqué « l’affirmation de la responsabilité du douanier dans la détermination et la nécessité de le sanctionner en cas d’abus ».

Le secteur privé a souhaité que le coût de la douane congolaise baisse sensiblement et que ses procédures soient simplifiées.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner