Katanga: la société civile réclame la rétrocession de la redevance minière versée par TFM

Des camions chargés des minerais bloqués sur la route de Kolwezi dans la province du Katanga/RDC, 11/03/2011.

La société civile du Katanga regrette que la population de Fungurume ne bénéficie pas de l’exploitation minière des gisements situés dans ce territoire par l’entreprise Tenke Fungurume Mining (TFM). Elle réclame que le gouvernement rétrocède à ce territoire une partie des redevances minières versées par l’entreprise minière, comme prévu par le code minier. TFM a publié mardi 10 février les résultats de sa production au cours du dernier trimestre de  2014.

L’entreprise minière indique avoir versé au Trésor public 181 millions de dollars américains au titre de taxes et redevance pour la période allant de septembre à décembre 2014.

Pour la  société civile du Katanga, les habitants de Fungurume ne profitent pas de cet argent et continuent de vivre dans la misère.

Déogracias Mutombo, team leader médias de cette structure, affirme que le gouvernement est tenu de rétrocéder les 15% de la redevance minière qu’elle perçoit au territoire où l’exploitation minière est effectuée.

« Depuis 2006, TFM a versé 1 071 millions de dollars américains dans le Trésor public », indique-t-il. Mais, déplore-t-il, « la communauté croupit dans la misère au moment où il ya une grande entreprise à côté de cette population ».

Ecoutez les explications de Déogracias Mutombo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner