Goma : rareté de petites coupures de Franc congolais sur le marché

Des francs congolais. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Des petites coupures de 50, 100 et 200 Francs congolais se font rares depuis environ deux mois sur le marché à Goma au Nord-Kivu. La société civile qui a livré cette information jeudi 12 février à Radio Okapi, a indiqué que cette situation pénalise notamment les transactions dans le transport en commun.

Pour certains marchands, qui exercent le petit commerce, cette rareté ne favorise pas les échanges entre acheteurs et vendeurs, qui sont parfois obligés d’augmenter les prix des produits sur le marché.

La société civile du Nord-Kivu demande à la Banque centrale de s’impliquer pour mettre fin à cette situation qui touche directement leur quotidien.

« La Banque centrale devra réfléchir pour savoir comment revaloriser le Franc congolais », a déclaré le président de la société civile du Nord-Kivu, Thomas D’Aquin Mwiti.

Pour l’instant, la Banque centrale du Congo (BCC) ne donne aucune raison sur la rareté des billets de petites coupures.

Elle se dit tout de même consciente de cette réalité et indique que des efforts sont fournis pour injecter suffisamment de la petite monnaie dans le circuit économique.

Elle demande par ailleurs aux opérateurs économiques de valoriser et de redonner sa place d’antan à la monnaie nationale par rapport à la monnaie étrangère où le dollar américain est présent dans presque toutes les transactions à Goma.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner