Strong technologies va distribuer la télévision par satellite en RDC

Quels programmes pour les enfants à la télévision et à la radio au Congo ?

L’entreprise Strong Technologies basée à Dubaï s’installe en RDC. Elle affirme avoir obtenu sa licence de distribution de télévision via satellite. Selon son patron, Elie Abourrousse, qui séjourne à Kinshasa, les décodeurs que va proposer Strong Technologies  vont permettre aux Congolais de capter sans abonnement plus de 150 chaines étrangères.

« Vous avez les chaînes d’Etat qui sont à vocation non commerciale gratuite, voulant atteindre la plus large part de la population possible. Donc, RTI, RTNC, RTG Gabon, ils veulent diffuser l’information, ils sont ravis quand ça déborde, quand ça passe au-delà des frontières », explique-t-il.

Elie Abourrousse se félicite que son entreprise propose une offre différente à celle d’autres fournisseurs déjà établis dans le pays.

« Le consommateur, l’information qu’il a reçue à ce jour par des opérateurs qui sont là depuis des années, est contraire à ce que nous venons lui raconter. Les opérateurs qui sont là depuis des années n’ont jamais voulu l’informer de ce qu’il y avait comme chaînes recevables gratuitement parce que ça ne leur convient pas. Et nous venons leur dire, voilà il y a toutes ces chaines-là », affirme le patron de Strong technologies.

Après l’offre des chaînes gratuites, Strong Technologies compte aussi proposer à ses futurs abonnés des chaînes payantes.

Pour Elie Abourrousse, l’accès à l’information et au contenu télévisuel varié et abondant diffusé par plusieurs chaînes accessibles sans abonnement va permettre la création des milliers d’emplois directs et indirects et au développement d’un secteur « restreint à une infime partie de la population ».

Le patron de Strong Technologies estime également que son entreprise va contribuer au développement du marché de la publicité.

Actuellement, trois fournisseurs proposent la télévision par satellite en RDC : Canalsat, Startimes et DSTV. La télédistribution est un marché en pleine expansion depuis environ une décennie.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner