Kasumbalesa: la DGI sensibilise les contribuables à la culture fiscale

Camions au poste frontalier Kasumbalesa, Katanga, RD Congo

Le chef de centre d’impôt synthétique de Kasumbalesa (Katanga), Bantu Bandi, invite les contribuables de sa juridiction à intégrer la culture fiscale dans leurs affaires.  Il a lancé cet appel mardi 5 mai lors d’un entretien avec la presse locale.

Selon lui, les opérateurs économiques et petits commerçants de cette cité ne paient pas leurs impôts dans le délai, et ils attendent toujours le recouvrement forcé pour s’acquitter de leur devoir.

« La plupart de gens n’ont pas de civisme fiscal. Ils attendent les services de l’Etat scellent leurs entreprises pour venir payer. Le recouvrement forcé n’est pas bon, étant entendu que le contribuable est un partenaire, nous essayons de les amener à la raison », a affirmé Bantu Bandi.

Il a indiqué qu’en payant les impôts, ils contribuent aux charges publiques de la communauté, notamment la sécurité des personnes et des biens, l’entretien des routes et l’investissement des infrastructures.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner