Boma: plaidoyer pour la levée de l’interdiction d’importer les véhicules de plus 10 ans

Des véhicules poids lourds à Boma dans la province du Bas-Congo (Photo Radio Okapi)

Les déclarants en douane opérant au port de Boma I ont invité mardi 16 juin le gouvernement central à revoir la mesure portant interdiction de l’importation des véhicules de plus de 10 ans. Selon eux, la situation économique ne cesse de se détériorer dans cette ville du Bas-Congo. Le nombre des véhicules importés a sensiblement baissé, entrainant des conséquences néfastes sur la vie économique de Boma.

Les navires qui amenaient plus de deux mille voitures à Boma, en déchargent aujourd’hui moins de cinq cents, selon le porte-parole des déclarants en douane, Donation Mamba. Conséquences : les véhicules coûtent cher de Boma et les recettes liées à l’importation ont sensiblement baissé, au détriment de tous les services opérant au port de cette ville. Il s’agit notamment de la DGDA, l’OCC, la SCPT, l’Ogefrem…

Donation Mamba affirme même que plusieurs agences en douane ont fermé leurs portes, faute de marchés. Certains déclarants se sont reconvertis à d’autres métiers.

«Il y a plus d’une année, le Gouvernement avait promis l’implantation d’une usine de montage pour combler le vide. Depuis lors, il n’y a rien de concret», a-t-il déploré.

A l’instar de plusieurs notables et élus du Bas-Congo, Donation Mamba a appelé le Premier ministre à revoir sa décision portant interdiction d’importer des véhicules de plus de dix ans. Le gouvernement n’a pas encore réagi à cet appel.

Cette mesure pourtant affecte les activités des banques à Boma, l’un des principaux ports où accostent les bateaux transportant les marchandises importées en RDC, avait déclaré le samedi 8 mars 2014 le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deo Gratias Mutombo. Il avait fait cette déclaration après une séance de travail avec les responsables des institutions bancaires de la province du Bas-Congo.

Le gouvernement congolais a décidé en octobre 2012 l’interdiction de l’importation des voitures d’occasion mises en circulation avant 2002. Cette mesure est censée «limiter l’impact nuisible des véhicules polluant l’environnement».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (152)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)