RDC : la BCC lance officiellement son projet de monétique interbancaire

Monsieur Déogratias Mutombo Mwana Nyembo, gouverneur de la banque centrale du Congo animant la dernière réunion du comité de politique monétaire(CMP) de l’année 2014 tenue à Kinshasa, le 15/01/2015.

La Banque centrale du Congo (BCC) a officiellement lancé lundi 13 juillet à Kinshasa son projet de monétique interbancaire, en présence des membres de l’Association congolaise des banques (ACB). Selon le gouverneur de cette institution bancaire, Deogratias Mutombo, ce projet s’inscrit dans le cadre du processus de modernisation du système national de paiement en République démocratique du Congo (RDC).

Par ce projet, la banque centrale entend accompagner les banques commerciales et les autres institutions financières pour trouver des solutions de paiement électronique interbancaires, à travers les cartes bancaires.
« Le paysage actuel est caractérisé par des solutions de paiements électroniques qui sont cloisonnées et privatisées. Cela prive le pays de tirer profit des avantages du progrès technique et de l’innovation dans notre système », a affirmé le gouverneur Deogratias Mutombo.
Il a prôné une approche participative pour impliquer les banques à chaque étape pour la réalisation de ce projet de la monétique.
« Aujourd’hui, le mobile banking existe mais ne sont pas encore interbancaires. Je crois que d’ici à la fin du premier semestre 2016, tout au plus au troisième trimestre, nous allons mettre en service le système national de paiement modernisé », a assuré Deogratias Mutombo.
Deogratias Mutombo fournit d’autres détails dans cet extrait sonore.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Satisfecit de l’ACB
Pour sa part, le président de l’ACB, Michel Losembe, a salué cet effort de la banque centrale et a souhaité voir ce projet initié depuis plus de 4 ans aboutir cette fois-ci.
« Nous ne pouvons qu’être satisfaits par toute l’évolution technologique qui permette la croissance du système financier et l’amélioration de l’inclusion financière », a déclaré Michel Losembe.
Il a indiqué que la RDC est passée à 50 millions USD de dépôt après la guerre civile à 4 milliards USD de dépôt, avec 5 millions de personnes connectées au système financier au sens large.
D’autres explications de Michel Losembe sont à écouter dans cet extrait.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner