L’Université de Kisangani dotée de nouvelles machines de transformation rapide des maniocs

Un champ de maniocs à l’Est de la RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La Faculté de Gestion des ressources naturelles et renouvelables de l’Université de Kisangani (unikis) est dotée de machines de transformation de maniocs. Il s’agit d’une découpeuse-râpeuse, une presse et un moulin. Ces outils d’une valeur estimée à sept mille dollars américains ont été présentés depuis jeudi 6 août.

Selon le Doyen de cette Faculté, le professeur Adrien Mwango, ces machines serviront non seulement aux travaux pratiques des étudiants mais aussi à la sécurité alimentaire de la population consommatrice du manioc.

« Depuis 3 ans, nous sommes en train de produiRe suffisamment des carottes que nous ne pouvons pas valoriser. Et nous avons pensé que dans le cadre de la sécurité alimentaire, nous pouvons amener une valeur ajoutée au manioc. Nous devons de ce fait, à développer la conservation et la transformation », a affirmé le professeur Adrien Mwango.

Il a indiqué que c’est de cette façon que l’université va contribuer à la sécurité alimentaire « par le fait qu’elle fournit la population un aliment sain et elle peut y accéder à tout moment que le besoin se fait sentir ».

Ces outils, a-t-il fait savoir, vont booster la production du manioc à Kisangani.

Cette dotation est le fruit de la coopération avec le royaume de Belgique dans le cadre du projet « Agriculture durable et sécurité alimentaire ».

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner