Les anciens vice-présidents de la République n`ont plus droit aux gardes militaires, selon un communiqué de l`Etat-major général des FARDC

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Dans un communiqué, le général Kisempia, Chef d’Etat-major général des FARDC a fait savoir que le service de garde rapprochée est une mission dévolue à la Police Nationale Congolaise et aux services privés de gardiennage. Et par conséquent, tous les militaires qui sont encore utilisés par toutes les anciennes autorités de la transition, notamment les anciens vice-présidents de la République, doivent se présenter avec leurs équipements militaires individuels aux quartiers généraux de différentes régions militaires à travers le pays.

- Pourquoi une telle décision?

- Comment sera-t-elle appliquée?

Réponses à ces questions dans Dialogue entre Congolais de ce soir.

Invités:

- Raphaël Luhulu, conseiller du président de la république en matière parlementaire

- Delly Sesanga, député MLC

- Jacques Ebenga, colonel en retraite et analyste militaire

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner