Les assemblées provinciales réclament la rétention immédiate de 40 pourcents des recettes générées par les provinces

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Mbwebwa

Mbwebwa

Les présidents des assemblées provinciales de la RDC réclament l’application sans délai retenue à la source de 40 pourcent des recettes générées par les provinces. Cette réclamation a été faite le dimanche 20 mai, à l’issue d’une réunion tenue pendant deux jours à Matadi dans la province du Bas-Congo.
Selon le ministre du Budget, Adolphe MUZITU, les 40 pourcents des recettes a caractères nationaux des provinces est un droit établi par la constitution. Les assemblées Provinciaux n’ont pas à négocier.

-Pourquoi cette rétention n’est pas encore appliquée?

-Comment faire pour rendre cette rétention effective?

Réponses à ces questions dans Dialogue entre congolais.
InvitésrnrnAdolphe Muzitu, ministre du budget,

François Kimasi, président du collectif des présidents des assemblées provinciales et président de l’Assemblée provinciale du Bas-congo,

Jean Pierre Mbwebwa, professeur à la faculté d’économie et développement aux facultés catholiques de Kinshasa et consultant au PNUD

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner