Expulsion violente des Congolais vivant en Angola


Ferdinand Kambere, ministre des affaires sociales du gouvernement central


Antonio Mangia, coordonateur national protection de la population du Comite International pour le developpement

Les Congolais qui séjournent irrégulièrement en Angola ont été expulsés avec violence. C’est ce qui ressort du rapport d’une mission humanitaire des agences de Nations Unies et de la Monusco effectuée dans la cité frontalière de Tembo, à plus de 800 Km au sud de la ville de Kikwit en territoire de Kasongo-Lunda.

L’objectif de cette mission était d’évaluer sur place l’ampleur de la situation humanitaire du récent refoulement des Congolais vivant en Angola.

Le Fonds de Nations unies pour la Population (UNFPA),  l’UNICEF, le HCR et la Monusco ainsi que d’autres humanitaires n’ont pas seulement confirmé la présence de ces personnes expulsées sur le territoire de Kasongo-Lunda, mais ont aussi recommandé la reprise des pourparlers entre les gouvernements angolais et congolais.

En réaction, le porte-parole du gouvernement congolais dit ne pas comprendre le sens des recommandations faites par les agences onusiennes, estimant que son gouvernement est toujours en contact avec celui de l’Angola. 

Pour Lambert Mende Omalanga, porte parole du gouvernement, les plaintes de violences sur les expulsés n’ont jamais été portées à l’attention du gouvernement congolais.

  • Quelle est à ce jour la situation de ces refoulés ?
  • Que faut-il pour mettre fin à ce problème ?

Invités :

  • Ferdinand Kambere, ministre des affaires sociales du gouvernement central
  • Antonio Mangia, coordonateur  national  protection de la population  du Comite International pour le developpement
  • Ribo Talamaku, président de la société civile de Tembo, dans le territoire de Kasongo Lunda

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner