"la solution militaire pour regler le conflit au Kivu a échoué", selon ICG


Julien Paluku, Gouverneur du Nord-Kivu


Thierry Vircoulon, directeur d’ICG pour l’Afrique centrale


Bob Kabamba, professeur à l’Université de Liège en Belgique

Dans un rapport publié mardi 16 novembre 2010, International crisis group, une ONG spécialisée dans la prévention des conflits estime que les deux ans de rapprochement entre Joseph Kabila et Paul Kagame n’ont pas donnéldes résultats attendus.

Les soldats gouvernementaux sont encore aux prises avec des miliciens pour le contrôle des terres et des zones minières. Dans le même temps, les civils subissent des violences extrêmes et la situation humanitaire se détériore, estime International Crisis Group.

Thierry Vircoulon, directeur de l’ICG pour l’Afrique centrale,  recommande au gouvernement de la RDC, à la Monusco et aux autres partenaires internationaux de suspendre les opérations militaires offensives au Kivu. Et cela  en attendant le déploiement des troupes bien entraînées.

  • Sur quoi se fonde cette ONG pour soutenir cette affirmation  et quelle solution propose- t-elle pour amener la paix au Kivu ?

Invités :

  • Julien Paluku, gouverneur de la province du Nord Kivu
  • Thierry Vircoulon, directeur d’International Crisis Group pour l’Afrique centrale
  • Professeur  Bob Kabamba, analyste et professeur de prévention des conflits

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à l’adresse suivante: [email protected]

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner