Plus de 500 combattants du M23 réintégrés au sein des FARDC

Selon des officiels congolais, plus de 500 combattants ayant déserté le M23 ont été réintégrés au sein des FARDC à partir de Bweremana, base actuelle de la 8ème région militaire.

La Société civile de cette province craint que ces réintégrations, qu’elle qualifie d’«automatiques», ne soient une source d’infiltration au sein des Forces armées de la RDC. Pour le porte-parole de la Société civile du Nord-Kivu, Omar Kavota, des préalables devraient être posés avant toute réintégration pour éviter des infiltrations.

Il faudrait, selon lui, que le gouvernement organise des centres de transit où ces gens devraient d’abord  être “rééduqués”, et où l’on devrait évaluer les dossiers individuels de chaque élément, pour se rassurer effectivement que le processus de réintégration pourra contribuer à la pacification de la province.

  • Quelle analyse faire de cette situation ?

Invités:

  • Julien Paluku, Gouverneur de la province du Nord-Kivu
  • Mohamed Bule, Député national de l’opposition et membre de la commission défense et sécurité à l’Assemblée nationale. Il est vice-ministre honoraire de la défense et général à la retraite
  • Jean-Jacques Wondo, Analyste politique et expert en questions sécuritaires. Il est l’auteur de l’ouvrage intitulé « Les armées au Congo Kinshasa, Radioscopie de la force publique aux Fardc »

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner