Désignation des membres de la Ceni, des divergences observées dans l’opposition et la société civile

Le délai accordé à la majorité présidentielle, à l’opposition et à la société civile pour présenter leurs délégués dans le nouveau bureau de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) expire ce mardi 14 mai 2013.

Si du côté de la majorité présidentielle le choix semble se préciser, du côté de l’opposition et de la société civile, on relève quelques divergences. Par exemple l’UNC de Vital Kamerhe pense que la désignation des nouveaux membres de la Ceni doit se faire simultanément à Kinshasa et provinces.

Le groupe parlementaire AFDC et alliés estime qu’il faut changer tous les agents de la Ceni pour crédibiliser les élections prochaines. Le groupe parlementaire de l’Unité parle, lui, de tenir compte du poids des groupes parlementaires, de leur représentativité à l’Assemblée nationale et de «considérer toutes les trois composantes sans vouloir exclure qui que ce soit ». De son côté, le groupe parlementaire UDPS et alliés demande de privilégier l’esprit de consensus tout en laissant aux composantes la liberté de designer leur membre de façon indépendante.

Au sein de la société civile aussi se dessine une divergence. Celle de la parité homme-femme et de l’équilibre régionale. La coordinatrice de l’inter-plateforme de  la  société civile, Cathy Kalanga, recevant le samedi 11 mai dernier le réseau national des associations féminines et d’autres acteurs de la société civile congolaise,  estime que la société civile s’organise pour identifier et désigner ses représentants au bureau de la future Ceni. Selon elle, sa composante va choisir trois femmes des provinces différentes pour prendre part aux travaux de la Ceni. Pour Cathy Kalanga, la Ceni n’est pas seulement pour la société civile de Kinshasa,  mais également pour leurs représentants des provinces.

  • Comment analyser cette situation ?

Invités:

  • Honorable Emmanuel Ramazani Shadary, Député national de la majorité présidentielle. Il est président du groupe parlementaire Pprd à l’Assemblée nationale.
  • Honorable Emery Okundji, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Fonus.
  • Bishop Abraham Djamba, Directeur Exécutif du Réseau Gouvernance Economique et Démocratie (REGED), membre de la société civile.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner