L’ultimatum de la Monusco aux forces négatives autour de Goma

Le commandement de la force de la Monusco donne 48 heures à toute personne détenant une arme et ne faisant pas partie des forces nationales de sécurité autour de la ville de Goma et Sake de déposer les armes.

Toute personne qui ne respecterait pas cette consigne sera considérée comme une menace imminente pour les civils. Un ultimatum qui  est entré en vigueur mardi 30 juillet 2013 à 16 heures, heure de Goma.

Dans sa déclaration, le commandant des forces de la MONUSCO affirme que la Monusco appuiera les FARDC à établir, autour de Goma et Sake une zone de sécurité. Passé ce délai de 48 heures, tout réfractaire sera traqué, a dit le General Dos Santos Cruz, commandant de la force de la MONUSCO.

  • Quelle analyse faire de  cette déclaration ?          

Invités:

  • Charles Bambara, Directeur de l`Information Publique de la Mission des Nations-Unies en République Démocratique du Congo(Monusco)
  • Thomas D’Aquin Muiti, Président de la Société civile du Nord-Kivu.
  • Professeur Pierre Verjans, Politologue et professeur à l’Université de Liège en Belgique et à l’Université de Butembo au Nord-Kivu.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner