Les expulsions des ressortissants de la RDC de Brazzaville continuent

Ambiance au Beach principal de la Société Commerciale de Transports et de Ports (SCTP ex-Onatra) le 19/02/2013 à Kinshasa-Gombe. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Des nouvelles vagues de ressortissants de la RDC refoulés de Brazzaville sont arrivées ce week-end à Kinshasa.

Le dimanche 20 avril 2014, plusieurs familles  ont été accueillies et identifiées au port fluvial de l’Onatra par les services de l‘Etat dont la Direction générale de migration (DGM). Les refoulés déplorent leurs conditions d’expulsion. Une mère refoulée, par exemple, a regretté que sa fille de 8 ans ait été contrainte d’interrompre ses études à Brazzaville.

Le vice-président de la Fédération Internationale des droits de l’homme dénonce la procédure de refoulement et les mauvais traitements infligés aux expulsés. Dismas Kitenge demande au gouvernement de la RDC de protester auprès des autorités du Congo Brazzaville.

  • Quelle lecture faire de cette situation ?

Invités:

  • Maitre Tunda, vice-ministre des affaires étrangères.
  • Dismas Kitenge, vice-président de la Fédération internationale des Droits de l’homme (FIDH) et président du groupe Lotus.
  • David Jolino Makelele, député provincial élu de Kinshasa et porte-parole de l’UNC, parti de l’opposition.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Vous pouvez laisser votre commentaire ou poser une question en nous écrivant à [email protected].

Vous pouvez aussi nous appeler au numéro (+243) 818906678 ou  au (+243) 818906011, ou encore nous envoyer un SMS  au (+243) 810515778.

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Vous pouvez laisser un commentaire sur la page Facebook de l’émission Dialogue entre congolais-Radio Okapi

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner