Journal Kikongo

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Le port de Matadi se meurt. Les infrastructures sont vielles, les équipements aussi. La crainte de la fermeture du port hante les esprits. Onze mois après la signature du protocole d’accord avec le port d’Anvers, l’équipe d’auditeurs viennent à peine de déposer leur rapport. A l’Office National des Transports, on est optimiste.

Il est dangereux d’habiter sous les lignes de haute tension. Des maisons sont érigées aux alentours voire sous ces fils électriques. Malgré les avertissements de la SNEL, les occupants font la sourde oreille. En plus de l’électrocution, ceux qui vivent dans les champs magnétiques de l’électricité exposent leur vie.

Bientôt la reprise du trafic fluvial entre Kindu et Ubundu sur le fleuve Congo. Huit ans après, l’espoir est permis. Actuellement la SNCC s’atèle à réparer les barges et autres équipements portuaires. La reprise du trafic désenclaverait Kindu et offrirait une alternative bénéfique aux coûts élevés du fret aérien.

Plusieurs personnes travaillent à Kinshasa et dans d’autres villes de la RDC sans contrat de travail. Nous avons rencontré un groupe de manifestants à l’inspection du travail. Ils ont travaillé entre 10 et 20 ans comme temporaires. Aux premières revendications ces personnes ont été licenciées « abusivement ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner