Gabriel Kalumba: « Léopold –Sedar Senghor m’a fait découvrir au monde »

Gabriel Kalumba Kyungu, artiste plasticien congolais, le 5 juillet 2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. Kelly Nkute

Grand témoin  de cette semaine vous présente Gabriel Kalumba Kyungu, un artiste plasticien dont la spécialité est de battre le cuivre pour en faire des tableaux ou des monuments. Gabriel Kalumba est le premier batteur du cuivre  en  Afrique.  Dans son entretien avec Kelly Nkute, il parle de ses œuvres  qui ont fait  le tour du monde grâce à l’ancien président sénégalais Léopold -Sedar Senghor avec qui il a tissé des liens très forts d’amitié.

En cinquante-deux de carrière, il a reçu plusieurs prix grâce à son travail en Afrique et en Europe.

Son  travail lui a permis d’exposer des œuvres dans un grand hôtel de Johannesbourg alors que le pays était en plein régime d’apartheid, d’où le sobriquet de « leader de l’art nègre » que les sud-africains de Soweto lui ont collé.

Gabriel Kalumba vient d’être honoré  par le gouvernement  congolais en lui décernant le prix de mérite national  de l’art pour son travail.

Suivez

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner