Henri-Thomas Lokondo favorable à un dialogue politique en RDC

Henri-Thomas Lokondo, président de l’Union Congolaise pour la Liberté(UCL), au studio de Radio Okapi. Photo John BompengoHenri-Thomas Lokondo, président de l’Union Congolaise pour la Liberté(UCL), au studio de Radio Okapi. Photo John Bompengo

Henri-Thomas Lokondo, président de l’Union Congolaise pour la Liberté(UCL), au studio de Radio Okapi. Photo John Bompengo

Des voix s’élèvent pour appeler à un dialogue inclusif pour juguler les tensions post-électorales et assurer le respect des principes démocratiques dans la poursuite du processus électoral en République démocratique du Congo (RDC). Le dernier appel en date est celui du secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf. Pour le sénateur Henri-Thomas Lokondo, président de l’Union congolaise pour la liberté (UCL), il faut d’abord créer un cadre de dialogue, qui doit être plus près des textes juridiques qui régissent l’Etat».

 «Même si aujourd’hui il y a dialogue, c’est la Ceni qui doit être la moteur pour nous amener à trouver des solutions», a déclaré le sénateur Henri-Thomas Lokondo, insistant sur le fait que «les responsables des irrégularités électorales doivent être sanctionnés».

 Il répond aux questions de Jeef Ngoy. 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner